La banque en ligne Orange Bank ne semble pas encore assez mûre

Que se passe-t-il chez Orange Bank ? La banque en ligne du numéro 1 Français des télécoms ne donne plus de nouvelles depuis plusieurs semaines et le retard de lancement ne fait que s’aggraver, semaine après semaine. Rappelons que cette nouvelle banque en ligne devait à l’origine être lancée au début de l’année 2017. La date avait en suite été reportée à avril, puis juillet, puis septembre,… et maintenant, nous n’avons aucune date à annoncer. La nouvelle banque en ligne Orange ne semble pas encore être mûre. 

Orange Bank

Pourquoi tant de retards ?

Depuis à son dernier report le 5 juillet dernier suite à des problèmes techniques lors de la phase de test, Orange Bank ne donne plus aucune nouvelle. En effet, ils avaient annoncé qu’ils donneraient plus d’informations à la rentrée de septembre 2017. Dans les faits, il n’en est rien. En effet, nous sommes toujours sans nouvelle de la nouvelle banque en ligne du géant des télécoms Orange. Quelle est désormais la raison de ce retard qui grandit jour après jours ? La phase de test réalisée au près des employés du groupe continue-t-elle à montrer les nombreux défauts et failles de sécurité de l’application 100% de cette banque en ligne ?

Pour l’heure, nous n’avons aucune information à ce sujet mais une chose est sûre, cela ne va pas jouer en faveur de ce nouvel établissement bancaire qui peinera fortement à convaincre ses futurs utilisateurs de la qualité et de la fiabilité de son application mobile. Malgré son rachat à hauteur de 65% de Groupama Banque en avril 2017, Orange semble avoir du mal à se plier aux très nombreuses exigences du secteur bancaire. Et pour cause, il s’agit d’un des secteurs les plus réglementés. De fait, il ne peut y avoir aucune faille, notamment au niveau de la sécurité, avant que cette nouvelle banque en ligne ne soit lancée.

Un retard qui coûte cher

Avant même son lancement, Orange Bank accuse de fait des pertes phénoménales de plus de 20 millions d’euros. Et pour cause, l’investissement requis était de 100 millions d’euros et ils comptaient séduire, d’ici la fin de l’année 2017, plus de 400.000 clients. Rien que sur le mois de lancement, Orange Bank visait 100.000 clients. Pour l’heure, le compteur reste bloqué à 0 et peut-être faudra-t-il attendre 2018 pour enfin voir apparaître l’offre d’Orange Bank.

Nous avons fort à parier que, malgré l’offre très compétitive qui s’annonce, Orange souffrira énormément de ces retards à répétition sans trop d’explication. Et pour cause, le secteur bancaire est un milieu qui ne rassure pas les Français. Le dernier sondage mené par Deloitte montrait que seulement 41% d’entre eux avaient confiance dans le secteur bancaire. Ce n’est donc pas la meilleure chose pour Orange Bank d’afficher tous ces retards à répétition. Il lui faudra une justification en béton si elle veut réussir à rassurer et aller chercher les leaders du marché de la banque en ligne comme Boursorama Banque, ING Direct, Hello bank! ou encore Monabanq.

Affaire à suivre…

La banque en ligne Orange Bank ne semble pas encore assez mûre
5 (100%) 1 vote