La FinTech britannique Atom Bank lève encore des fonds

Vous avez certainement déjà entendu parler de la très prometteuse FinTech britannique Atom Bank. Cette dernière propose des services bancaires entièrement sur mobile et une offre en cours d’amélioration. Par le passé, elle avait déjà effectué d’importantes levées de fonds. En mars 2017, elle a à nouveau réussi à trouver 100 millions d’euros au près de nombreux investisseurs. En 3 ans, beaucoup de choses se sont passées, et la notoriété de cette banque 100% dématérialisée ne cesse de croître. 

Atom Bank

Le groupe BBVA bien décidé à gagner des parts de marché

BBVA est un groupe bancaire espagnol qui ne cesse de s’agrandir via une croissance externe. En effet, en 2016, le groupe a fait l’acquisition de 2 start-up du monde de la FinTech, OpenPay et Holvi. La première est originaire du Mexique et propose des solutions de paiement en ligne et la seconde vient tout droit de Finlande et offre des services bancaires dématérialisés pour les petites et moyennes entreprises. Cette année, c’est au Royaume-Uni que semble se dérouler la suite du plan de BBVA. En effet, le groupe bancaire espagnol y a investi 29,4 millions de livres (soit 34 millions d’euros) dans Atom Bank.

Cela aboutit à une levée de fond de 83 millions de livres ou 100 millions d’euros. Cet investissement stratégique permet à la fois de conserver ses deux places au conseil d’administration de la société mais également de posséder 29,5% du capital de Atom Bank. Ce seuil a été mûrement réfléchi pour ne pas dépasser les 30%. En effet, dans ce cas, la prise de participation aurait du être approuvée par l’autorité des marchés financiers. En plus de cela, une offre publique d’achat (OPA) aurait du être déposée.

Atom Bank va pouvoir accélérer son développement

En plus de ce nouvel investissement, BBVA avait déjà apporté 85 millions au capital de Atom Bank. Ajouté aux investissements de Woodford Investment Management et Toscafund, cela fait une capitalisation supérieur à 300 millions d’euros pour la banque anglaise. Grâce à cette nouvelle levée de fond, elle va notamment pouvoir se pencher sur de nouveaux produits financiers pour sa néo-banque. Cette dernière vise notamment les jeunes actifs de 18-34 ans. On peut donc s’attendre à de nombreux services pour cette population. On remarque de plus en plus cette tendance de s’attaquer à un public jeune en France ou des banques en ligne comme Boursorama Banque ou Hello Bank développent de nombreux produits pour les jeunes.

Le compte courant et la carte bancaire sont en route

Atom Bank a été fondé en 2014 et dispose d’une licence bancaire depuis juin 2015. Son application était, jusqu’à octobre, uniquement accessible aux personnes disposant d’une invitation. Depuis, vous la trouverez librement sur l’App Store pour iOS et sur Google Play Store pour Android. Pour l’instant, les avis sur l’interface, développée sous Unity, ne semblent pas faire l’unanimité. A l’heure actuelle, la néo-banque propose des livrets d’épargne à taux fixe (environ 170 millions d’euros y sont actuellement placés) ainsi que des crédits pour les PME. Récemment, le crédit immobilier par l’intermédiaire de tiers s’est ajouté à la liste des services proposés. En 2017, Atom Bank devrait proposer à ses clients un compte courant et une carte bancaire. On se rapproche de plus en plus des banques en ligne que nous avons en France.

Un nouveau financement devrait bientôt voir le jour. De manière assez surprenante, c’est le chanteur et producteur, Will.i.am qui pourrait participer à hauteur de 5 millions de livres à une nouvelle levée de fonds. Il occuperait alors le rôle de consultant et d’ambassadeur pour cette banque 100% mobile. Au Royaume-Uni, la FinTech est très développée. On peut notamment citer Starling Bank, Redwood ou Tandem Bank. En février 2017, la Finctech Monzo a également effectué une belle levée de fonds de 19,5 millions d’euros.

La FinTech britannique Atom Bank lève encore des fonds
5 (100%) 1 vote