Le PDG d’Orange reconnait les problèmes de sa banque

Alors même qu’il a mis l’accent tout au long de la préparation sur l’importance de l’expérience utilisateur, le PDG d’Orange a reconnu avoir eu quelques problèmes techniques au moment du lancement de la banque en ligne. Ce seraient plus de 1% des clients qui auraient été affectés par des bugs.

Orange Bank

Orange Bank a été critiqué pour son service client

Sur les réseaux sociaux, les nouveaux clients Orange Bank ont largement partagé leur mécontentement sur le nouveaux service – aussi bien en raison de problèmes techniques que de l’absence d’un vrai support client. En effet, ce dernier a été remplacé en premier lieu par un outil d’intelligence artificiel, Watson, qui est censé aider les clients Orange dans leurs problèmes. Aujourd’hui, ce service frustre énormément de monde puisque le robot n’est pas capable de répondre aux difficultés techniques rencontrés par les clients, et la file d’attente pour ensuite joindre un conseiller Orange est encore plus longue.

Sur Twitter, ce sont des dizaines de messages qui ont été postés par de nouveaux clients qui ont soulignés leurs difficultés à ouvrir un compte depuis leur mobile, envoyer les documents d’identité ou même utiliser l’application. Plusieurs ont également demandé la fermeture de leur compte bancaire, mais celle-ci nécessitera également une période plus longue que prévu. Face à ce tollé, c’est le PDG d’Orange en personne qui a été obligé de présenter ses excuses lors d’un show sur France Inter.

S’il a reconnu des erreurs, il a cependant essayé de minimiser leur impact en affichant une croissance tout à fait honnête sur le premier mois suivant son lancement. En 10 jours, la banque est parvenue à séduire 10.000 nouveaux clients parmi sa large base de 27 millions de clients mobiles. La croissance serait restée assez similaire jusqu’à présent, ce qui permettra assez rapidement à la banque en ligne Orange de flirter avec les 100.000 clients. Vous pouvez découvrir notre avis Orange Bank ici.

Le PDG d’Orange reconnait les problèmes de sa banque
5 (100%) 1 vote