Orange Bank donne RDV le 2 novembre 2017 pour son lancement

Entre l’annonce officielle de sa création et son lancement définitif, il aura donc fallu attendre plus de 6 mois. Le 2 novembre prochain, Orange Bank verra le jour. C’est par le biais d’un message Twitter que le PDG de l’opérateur télécom a confirmé la nouvelle. Reste à voir comment la nouvelle banque parviendra à convaincre sa clientèle.

Le suspense était insoutenable. Depuis des mois, il était question du lancement d’Orange Bank. C’est désormais chose connue : Stéphane Richard a donné rendez-vous aux curieux dès le 2 novembre 2017. Il espère toujours convaincre 100.000 nouveaux clients le premier mois, puis 400.000 sur la première année, et 2 millions à l’horizon 2024. L’offre qui se veut révolutionnaire pourrait cependant peiner à convaincre quand on voit comment les banques en ligne établies se sont adaptées sur le dernier mois.

orange bank

Orange Bank veut séduire 100.000 clients le premier mois

La grande force d’Orange pour le lancement de sa banque en ligne réside dans sa base de 27 millions de clients mobiles. Elle compte cibler directement ces derniers pour les inviter à ouvrir un compte bancaire directement chez elle. La facilité de l’ouverture d’un compte, grâce aux coordonnées déjà enregistrées pour l’abonnement mobile sont un gros point positif. Face aux banques traditionnelles, Orange Bank prône le tout gratuit, et sans condition de revenus. C’est une promesse qui est déjà tenue par de nombreuses banques en ligne qui se sont adaptées sur les derniers mois. Boursorama Banque a une offre Welcome quasi-identique, et Monabanq offre une alternative très séduisante.

Si l’on ne connait pas encore les détails précis de l’offre Orange Bank, on sait d’ores et déjà que les clients pourront bénéficier dès le 2 novembre 2017 d’un compte courant, d’une carte bancaire ainsi que des principaux livrets d’épargne réglementés. En revanche, ils ne pourront pas demander de crédit à la consommation, ni de crédit immobilier. Concernant la carte bancaire, il est pour l’heure question d’une Visa Classic. Nulle ne sait en revanche si l’établissement bancaire offrira également une carte plus haut de gamme, comme la Visa Premier.

Une offre légèrement différente

Si l’offre de services bancaire est légèrement en deçà de ses concurrentes, Orange Bank compte miser sur un atout de poids qu’est son réseau de boutiques physiques. En effet, si les banques en ligne ne possèdent aucune structure physique, Orange Bank pourra se servir des boutiques de l’opérateur télécom pour vendre son offre, et éventuellement servir de support client.

Sur les 800 boutiques physiques Orange à travers la France, ce sont 140 d’entre elles qui auront un espace dédié à la banque. Au total, ce sont 700 employés qui ont été formés à vendre des produits bancaires. Ils pourront ainsi faciliter l’ouverture d’un compte et de différents livrets d’épargne pour leur clientèle. Cet avantage non négligeable a évidemment un prix, et Orange est prêt à l’assumer dans un premier temps. En effet, le groupe a annoncé être prêt à enregistrer une perte de 100 millions d’euros dès la première année. Reste à voir comment il saura s’adapter sur la longueur. Pendant longtemps, Boursorama Banque et ING Direct ont eu des présences physiques. Face à l’accroissement de la concurrence et la baisse des marchés, ils ont fait marche arrière.

Vous pouvez consulter notre avis Orange Bank ici, ou voir notre guide pour trouver la meilleure banque là.

Orange Bank donne RDV le 2 novembre 2017 pour son lancement
5 (100%) 1 vote