Lancement retardé pour Orange Bank : ce sera pour septembre

Alors que l’arrivée de Orange Bank était tant attendue par les clients potentiels et redoutée par les banques en ligne françaises, Stéphane Richard, PDG du groupe, vient d’annoncer que le lancement de la toute nouvelle banque en ligne ne pourrait pas avoir lieu le 6 juillet comme prévu. Cette annonce très tardive a énormément surpris le marché qui devra attendre jusqu’à la fin de l’été (au minimum) pour voir Orange Bank sortir le bout de son nez. 

Orange-Bank-lancement-reporté

Quelques soucis techniques à l’origine de ce report

Alors qu’on pensait voir Orange Bank se lancer en France le 6 juillet 2017, il faudra en réalité attendre encore quelques semaines (voire mois) pour découvrir l’offre très complète de la banque en ligne du géant des télécoms. En effet, Stéphane Richard, PDG du groupe a annoncé début juillet que le lancement ne pourrait pas être fait avant le mois de septembre 2017 au minimum. La raison à cela ? Les tests menés sur 1.000 salariés d’Orange n’ont pas été aussi concluants qu’espérait le groupe. Orange Bank souhaite vraiment proposer une offre de qualité, sans faute, et cela ne serait pas possible si elle était lancée aujourd’hui. Le PDG du groupe a annoncé que les résultats ne sont pas « à la hauteur de standards ». Si Orange Bank ne voit pas le jour le 6 juillet, c’est donc avant tout pour offrir une meilleure expérience pour les clients.

Les tests avaient commencé depuis mi-mai 2017 sur 1.000 salariés du groupe. Alors que Orange assure sur le marché des télécoms, il semblerait que le côté bancaire ne soit pas encore son dada. En effet, malgré le rachat de Groupama Banque à hauteur de 65%, il y a encore certaines lacunes qui doivent être comblées. L’expérience dans le domaine bancaire ne peut pas s’acquérir aussi rapidement et Orange Bank aura peut-être quelques difficultés à s’afficher comme un acteur majoritaire et fiable lors de son lancement. Afin « d’élargir et prolonger la phase de tests », l’établissement a donc décidé de reporter la date de lancement.

Afin d’améliorer la nouvelle phase de test, 500 nouveaux testeurs s’ajouteront chaque semaine. Cela permettra notamment de trouver plus facilement et rapidement les failles qui se trouvent dans la nouvelle banque mobile du groupe. Parmi les soucis rencontrés, il y avait notamment de nombreux bugs de synchronisation sur les opération effectuées. De fait, l’utilisation n’était pas aussi bonne qu’elle n’aurait du être.

Le cap des 400.000 clients d’ici fin 2017 semble dur à atteindre

Orange Bank n’a jamais caché ses ambitions. Il faut dire qu’elle a mis la barre très haute en visant, il y a quelques mois déjà, 400.000 clients d’ici la fin de l’année. Ce chiffre avait été calculé sur la base d’un lancement en milieu d’année. Si ce dernier est effectif seulement au mois de septembre, la guerre devra être encore plus dure pour conquérir 400.000 clients en 4 mois à peine. A long terme (d’ici 2025), la banque en ligne de Orange compte conquérir pas moins de 2 millions de clients en France. A titre de comparaison, Boursorama Banque, le leader du marché en terme de client, compte environ 1.065.000 clients en France.

Afin de se préparer à l’arrivée d’Orange Bank sur le marché, les banques en ligne avaient redoublé d’offres promotionnelles ces dernières semaines. A titre d’exemple, Monabanq a encore plus poussé son offre de bienvenue pour la monter à 170 euros tandis que ING Direct propose un bonus de 160 euros. La guerre tant attendue est donc repoussée de quelques mois, pour le plus grand bonheur des 6 géants de la banque en ligne actuellement présents sur le marché. Les acteurs Hello bank! et BforBank ont également lancé quelques promotions discrètes.

Lancement retardé pour Orange Bank : ce sera pour septembre
5 (100%) 1 vote