La DG de Boursorama Banque, Marie Cheval, démissionne

Boursorama Banque est aujourd’hui la première banque en ligne française avec, depuis juillet 2017, plus de 1,1 million de clients au compteur. La démission de sa directrice générale, Marie Cheval, pourrait-elle porter un coup dur à cette belle période de croissance ?

Boursorama Marie Cheval

 

Marie Cheval, en place jusqu’à la fin du mois

La banque en ligne de la Société Générale a annoncé, le mercredi 20 septembre 2017 la démission de Marie Cheval, sa directrice générale. La banque en ligne numéro 1 en France a notamment précisé dans son communiqué « Le Conseil d’administration de Boursorama, réuni le mercredi 20 septembre 2017, a pris acte de la démission de Marie Cheval de ses fonctions de directrice générale et d’administrateur suite à sa décision de poursuivre de nouvelles opportunités en dehors du groupe ».

D’après les sources du Figaro, Marie Cheval se dirigerait vers la direction digitale du groupe Carrefour. Elle aurait été débauchée par Alexandre Bompard, le nouveau patron de Carrefour. Elle était arrivé au poste de directrice générale en mars 2013 et y est ainsi restée plus de 4 ans pendant lesquelles elle a plus que doublé le nombre de clients de Boursorama Banque. Cependant, la stratégie adoptée consistant à offrir constamment une tarification inférieure à la concurrence semble entraîner d’importantes pertes pour la filiale en ligne de la Société Générale. Au préalable, Marie Cheval avait d’ailleurs fait un tour dans la maison mère ainsi qu’à la Banque Postale. Jusqu’au 30 septembre 2017, elle continuera à assurer ses fonctions à la tête de Boursorama Banque.

Une direction par interim

Par la suite, c’est Bernardo Sanchez Incera qui devrait provisoirement prendre la direction de Boursorama Banque. Il est actuellement président de Boursorama et directeur général délégué du groupe Société Générale. Il sera épaulé par Benoît Grisoni, directeur général adjoint.

Mme Cheval « a joué un rôle moteur dans la définition de la stratégie d’accélération de la croissance de Boursorama » précise monsieur Sanchez Incera. Avec la montée de nombreux concurrents comme Hello bank!, Monabanq ou, très prochainement, Orange Bank, le leader français de la banque en ligne a de bonnes raisons de regarder dans le rétroviseur. Et pour cause, bien que Boursorama Banque continue de séduire chaque jours toujours plus de Français, les offres de ses concurrentes sont également très compétitives et grappillent, jour après jour, quelques pourcentages de part de marché.

Visiter le site

La DG de Boursorama Banque, Marie Cheval, démissionne
5 (100%) 2 votes