Les comptes courants attirent plus que les livrets en 2017

On le sait que trop bien, les taux d’intérêts sont actuellement à un niveau historiquement bas. Si le Livret A ne rémunère qu’à 0,75% net par an, il y a de nombreux livrets d’épargne qui affichent des taux encore plus bas. Cela se traduit par des dépôts sur les comptes courants plus importants que ceux sur les livrets et assurances-vie en 2017, un constat assez surprenant quand on sait que les premiers ne rapportent absolument aucun intérêt. Pour le second trimestre 2017, la rééquilibrage semble s’amorcer. 

Compte courant livret épargne

La préférence pour la liquidité

Si les Français se tournent massivement vers les dépôts à vue sur le compte courant, c’est car bon nombre d’entre eux sont encore marqué par la crise financière de 2008. A cela s’ajoutent les taux extrêmement bas qui n’incitent pas vraiment les épargnants à placer leur argent sur des livrets compensant à peine l’inflation. Depuis 2014, nous assistons ainsi à un attrait très marqué pour les dépôts à vue sur les comptes courant, un constat qui a atteint son apogée lors du premier trimestre 2017. Au cours de cette période, ce sont pas moins de 19 milliards d’euros qui ont été déposé sur les comptes courants en France.

Au cours des 6 premiers mois de 2017, 25 milliards d’euros ont été placés sur les comptes courants. Ce montant est deux fois supérieur à la somme placée sur les livrets d’épargne et CEL, c’est-à-dire 12,5 milliards d’euros sur la même période.

Une tendance vers l’équilibre au second trimestre

Bien que les comptes courants continuent à attirer énormément l’argent des Français, la tendance est vers un rééquilibrage entre les comptes à vue et les livrets. En effet, lors du second trimestre 2017, seulement 6 milliards ont été déposés sur les comptes courants tandis que les livrets d’épargne et CEL ont recueilli 7 milliards d’euros. Cette tendance est amenée à se confirmer dans les semaines et mois à venir grâce aux livrets fiscalisés en dépit des taux d’intérêts qui demeurent à un niveau on ne peut plus bas.

L’assurance-vie reprend des couleurs

Parmi les placements qui reprennent un peu des couleurs, on peut également citer l’assurance-vie qui compte actuellement 1.600 milliards d’euros d’encours sur ses supports en euros. Après un début d’année assez tumultueux affichant un résultat négatif sur les fonds en euros (-1,2 milliard) et seulement 3 milliards collectés sur les fonds en unités de compte, elle a affiché un meilleur visage au second trimestre. En effet, les fonds en euros sont repassés dans le vert avec +1,7 milliard net et les unités de compte ont cru de 4,9 milliards d’euros.

Il en va de même pour le PEL qui a connu la même tendance avec un début d’année difficile (0,8 milliard d’euros collectés) et a rebondit au second trimestre avec 3,1 milliards d’euros collectés pour totaliser pas moins de 281 milliards d’euros d’encours à l’heure actuelle.

Les comptes courants attirent plus que les livrets en 2017
5 (100%) 1 vote