2 milliards d’euros retirés du Livret A et LDDS en octobre

Le Livret A et le LDDS n’ont plus la cote auprès des français. Le mois de septembre avait enregistré la première décollecte nette sur ces deux placements d’épargne réglementée. Le mois d’octobre 2017 voit la décollecte nette croître de manière significative : plus de 2 milliards d’euros ont été retirés sur la période.

Livret A

La fin d’année sera dure pour le Livret A

La fin de l’année s’annonce délicate pour l’épargne réglementée. Alors même que le Livret A et le LDDS ont enregistré un début d’année exceptionnelle, les derniers mois s’assombrissent. Au mois de septembre, ce sont 120 millions d’euros qui avaient été retirés du Livret A. Au mois d’octobre, ce sont 1,58 milliard d’euros qui ont été retirés sur ce placement.

La chute avait déjà été vertigineuse en septembre pour le LDDS puisqu’il y avait déjà eu 460 millions d’euros de retraits. En octobre, ce sont 420 millions supplémentaires qui ont été retirés. Cela n’empêche pas le Livret A et le LDDS d’enregistrer une collecte positive nette cumulée de 12 milliards d’euros sur l’année 2017. Au total, les encours sur ces deux livrets s’élèvent à 372,9 milliards d’euros.

Les français craignent pour leur épargne

Cette tendance s’inscrit dans une période où les français ont quelques doutes sur l’épargne traditionnelle. En effet, non seulement le gouvernement a décidé de geler le taux d’intérêt du Livret A à un niveau historiquement bas pendant les deux prochaines années (0,75% net), mais en plus il a instauré une taxe forfaitaire unique sur certains placements. Sans grande surprise, l’impact devrait être encore plus significatif sur l’assurance-vie qui devrait elle aussi enregistrer une décollecte sur le mois d’octobre. Cette dernière sera clairement touchée par le prélèvement forfaitaire unique, les clients privilégient donc d’autres sources d’épargne.

Si l’épargne réglementée n’est pas touchée par la « flat tax », il n’empêche que les français l’ont associé à tout placement. L’épargne non-réglementée, à l’instar de ce que proposent les banques en ligne comme Hello bank!, Monabanq ou BforBank sera quant à elle impactée par ces nouvelles règles. Pour compenser, BforBank offre actuellement 200 euros de prime grâce à un partenariat avec Fnac pour soutenir l’ouverture de comptes courants et de livrets d’épargne. Il n’en reste pas moins que le meilleur livret d’épargne est aujourd’hui celui de Hello bank! qui rémunère jusqu’à 1% brut par an. Vous pouvez en découvrir davantage en utilisant directement le lien ci-dessous.

Visiter Hello bank!

2 milliards d’euros retirés du Livret A et LDDS en octobre
5 (100%) 1 vote